Poussière

  Petite vie minable
  Que je jette sur la table
  Peu de mots pour un Scrabble

  Juste la taille d’un chapitre
  D’une œuvre chimérique
  Rien de rare ou d’épique

  En regardant autour
  Je sens les regards lourds
  De gens aveugles et sourds

Qui ignorent comme moi
Qu’un jour on oubliera
Ces vies vécues tout bas

Poussière… Poussière…

Que c’est beau de construire
On viendra quand même dire
Qu’il nous faudra mourir

Pas grand-chose à sauver
Car chacun disparaît
Comme meurt la marée

Et si toutes nos histoires
Restent dans les mémoires
Un jour il est trop tard

Comme tout elles s’effacent
Ne laissent aucune trace
Quand les siècles passent

Tant de vies inutiles
Mais où rien n’est facile
Paraissent si futiles

Car chacun sur la terre
Prend ses points de repère
Et redevient poussière

Poussière… Poussière… 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site